Rappel gratuit Marie-therese et Jean-BaptisteChâteau de Saint Trys - Eclat de reves
julie-henrick-eclatdereves (11)
  • 3 juillet 2010

Marie-therese et Jean-Baptiste
Château de Saint Trys

« Eclat de Rêves », ces mots expriment parfaitement ce que fût pour nous cette journée inoubliable: un rêve !
Tout était au delà de nos espérances, l’organisation irréprochable. Nos invités étaient sous le charme.

Eclats de rêve : que du bonheur !!!

Janvier 2009/ Salon du Mariage Lyon :

Ca y est ! C’est décidé depuis la naissance de notre fille (10 mois à l’époque du salon du mariage), on va se marier !!!
Rendez-vous, un après-midi de janvier au salon du mariage…en dilettante… (Que nous croyons !) car notre mariage aura lieu, seulement dans un an et demi ; en juillet 2010.

Nous croisons des couples qui errent dans les allées, un peu comme nous, n’ayant pas la moindre idée de la légitimité de leurs interrogations auprès des professionnels du mariage. Et puis, aussi, des couples avec des listes à la main et un stylo dans la bouche, qui posent des questions bien précises à toutes sortes de prestataires.

Bon, il faut se lancer ! On commence par le défilé.
Bien, bien, bien : c’est « bling-bling » et on ne s’identifie pas du tout !!! Les mariées ont des coupes de cheveux pas possibles et pour les robes et les costumes : on ne sait pas si les mariés qui défilent, le font pour une soirée en boîte de nuit ou s’il s’agit vraiment de la préparation d’un des plus beaux jours de leurs vie !!
Là, j’ai un vieux doute : moi qui rêve de ma robe de marier depuis toujours ; je me demande si, finalement, le choix de celle-ci va réellement être une partie de plaisir !!!

Après le défilé, un jeune homme nous fourre des sushis dans la bouche ! Très sympa après le café de midi !! Et des bijoutiers nous montrent des alliances, que nous effleurons à peine, car décidément, on ne se sent pas concernés !!

Là, je sens que s’il ne se passe pas quelque chose très rapidement ; je vais perdre mon chéri qui n’avait pas forcement envie de venir passer l’après midi dans « ce lieu de perdition » !

-Bon chéri, me risquai-je, on avait dit qu’on tenterait le wedding-planner ?
Là, chéri blêmit, partagé entre l’envie de prendre ses jambes à son coup et le désir de me faire plaisir.
Ok, on se lance : une charmante dame, nous propose un mariage clé en main plein de petits paniers d’osiers, de fleurs séchées et de joyeux invités qui folâtrent dans les champs !!!
Oh là, là le trip « petite maison dans la prairie » c’est décidément pas notre truc !!

Bilan des courses ; plutôt négatif !! On a vue pleins de choses que l’on est certains de ne pas vouloir mais on ne sait toujours pas ce que l’on veut vraiment !!!

Bon, on ne se laisse pas abattre. Il nous faut un petit coup de booste : Le voyage de noce ! Voilà, ça c’est fait ; ce sera la Tanzanie. On est bras dessus, bras dessous avec chéri et on repart pour la maison (de Lyon, car nous vivons en région parisienne), la tête dans la savane, au milieu des tigres et des éléphants !!!

Dans l’allée qui mène à la sortie, un charmant Monsieur qui vend des costumes vient vers nous, essayent de déshabiller chéri pour lui faire essayer une tenue de cérémonie et devant nos mines réjouies mais décidées à repartir illico, il nous lance : -Et sinon, vous avez quelqu’un sur Lyon pour s’occuper de votre mariage ?? Parce que c’est elle qu’il faut aller voir !!!
Le Monsieur nous désigne une jolie jeune femme affairée derrière sa banque hôtesse.
Regard de chéri : on y va ??
Ok, Eclats de rêve ; comme c’est intéressant : pas de pots pourris, pas de fleurs séchées, c’est beau, c’est blanc, c’est classe !!
Elsa (c’est le nom de celle qui va partager nos vies pendant un an et demi, mais ça, on ne le sait pas encore !), nous présente ses fonctions, nous définissons un budget, un nombre d’invités, nous convenons d’un rendez vous lors de notre prochain séjour à Lyon.

Mars 2009, à l’agence Eclats de rêve:

Je suis toute excitée !! J’ai rendez-vous avec Elsa, la décoratrice et la graphiste. A la vue du programme, chéri est resté à la maison pour s’occuper de notre fille.

C’est un vrai rendez-vous, avec de vrais objectifs :
-Comment voyons-nous notre mariage ? J’ai l’impression d’être « pretty woman » :- Non, pas celui-ci ! Remontrez moi plutôt celui-là ! Oui, un peu comme ça…etc.
Je me surprends à émettre des désirs insoupçonnés ! –Oui, je veux une belle bâtisse, avec un orchestre et un DJ, je veux une déco taupe, ivoire, chocolat et argent (Ah bon ?) Je veux les supers dragées que j’ai grignotées au salon du mariage, je veux un fond sonore ici, une animation là ! Des photos en noire et blanc…Je repars étourdie et heureuse !!!

La question ne se pose plus : le Monsieur des costumes avait raison. C’est Elsa qu’il nous faut ! J’ai 200 invités, j’habite à Paris, je ne connais aucun prestataire à Lyon : « Au secours ! »

Mars 2010 dans les étoiles !!!

Après plusieurs rendez-vous, un milliard de coups de téléphone, des essayages de robes de mariées « en veux-tu, en voilà » (car Elsa ne laisse rien au hasard !) et surtout ; un soutien moral dans mes grands moments de doutes (car, pour préparer l’un des plus beaux jours de sa vie, parfois, on a des doutes !) Elsa me confectionne mon «D-Day » sur mesure auquel, elle assistera dès ma préparation !
J’ai un château, un orchestre avec un chanteur, une basse, une batterie et un saxophone !! J’ai la plus belle des robes de mariée, des pétales de roses, des chandeliers, des perles ivoires et chocolats, des nœuds d’organza sur mes serviettes, du sables et du bois flotté dans mes photophores : Bref, je suis aux anges !!!
Elsa propose et on dispose ; c’est formidable !!

Le jour J, le 3 juillet 2010

9H00/ La coiffeuse, maquilleuse est là ! Jolies boucles par-ci, ombre à paupière par là ! Waouh !!!

10H00/ Elsa et le photographe arrivent pour ne pas en perdre une miette !!

11H30-12H30/ Elsa me dit qu’il faut que je mange ! Je m’exécute, sans conviction, mais c’est elle « le Boss »

12H30/ Elsa m’aide à m’habiller avec ma maman. Chéri s’habille dans une autre pièce. Le photographe me mitraille : « Euh ? C’est pour voici ?? »

13h00 Chéri rentre dans la pièce et il est trop beau !!! C’est lui, c’est mon mari !!! Et comble de l’extase : je lis dans ses yeux : « Waouh, c’est elle, comme elle est belle !! »

13H30/ On part avec tout le staff faire des photos au château. Regards langoureux, effets de styles, film (car notre photographe nous fait un « clip vidéo » de notre mariage !) Je suis mannequin ! Raccords maquillage par ici et un coup de bombe d’eau minérale par là…c’est dur la vie d’artiste !!

16H00/ On arrive à la mairie. Nos amis, nos familles, tout le monde est là et nous attend. Je croise une amie qui me donne un cours express de respiration par le ventre ! J’ai les larmes aux yeux. Ma maquilleuse m’a prévue du waterproof, je suis submergée ! On y est, je vois ma fille, elle est trop belle !
Elsa dirige le cortège. Tout se passe comme dans un rêve ; on a dit OUI, on est mariés !!

18H00/Photos et retour au château. Un cocktail à l’extérieur nous attend. Un fond sonore avec notre chanteur à la guitare. L’ambiance est très « lounge » c’est magnifique !!

21H00/ Nous nous dirigeons vers la salle. Elsa dirige les invités. Nous découvrons notre salle ; tous les chandeliers sont allumés, le vent joue avec les voilage de l’entrée, les fleurs, les couleurs, tout est parfait !! Au secours, je crois que j’ai besoin d’un autre raccord maquillage : c’est le paradis !!
Tout le monde est dans la salle, entrée des mariés (de nous !!)!
Le reste de la soirée s’est parfaitement déroulé !
Celle que j’appelle maintenant : mon ange gardien, Elsa a toujours été présente mais discrète. Grâce à elle nous avons passé une journée magique !

01H00/ Elsa s’éclipse et nous laisse finir la soirée entre nous.
« Merci petite fée du bonheur, on vous aime ! »

Loading